Minuit : T1, Le Baiser de Minuit

minuit-tome-1-le-baiser-de-minuit-148533.jpg

Auteur : Lara Adrian

Tomes : VO - VF

Maison d'édition : Milady

Prix : 8 euros

Pages : 512.

Public : Adulte

Date de Sortie : 18 Mars 2011

 

Résumé :

À la suite d'un meurtre, Gabrielle Maxwell est projetée dans un monde où les vampires rôdent et se livrent une guerre fratricide. Lucan Thorne méprise la violence de ses congénères. Lui-même vampire, il a juré de protéger non seulement les siens, mais aussi l'humanité. Il ne peut courir le risque de se lier à une mortelle. Mais quand Gabrielle devient la cible de ses ennemis, il n a d'autre choix que de l'entraîner dans les profondeurs où il règne l'entraîner dans son univers.

Avis :

Si vous aimez la « Confrérie de la dague noire » vous tomberez aussi sous le charme de « Minuit ». Ici il est aussi question d’une organisation de guerriers qui protègent son espèce mais aussi qui protège les humains. Ils sont en guerre avec les Renégats, les vampires qui tournent mal et ont la Soif Sanguinaire … de vrais monstres qui peuvent mettre en péril l’équilibre du monde vampirique avec celui des humains.

Lucan Thorne est un guerrier, un des plus vieux, il est donc en quelque sorte le chef. Son seul but dans la vie est d’éradiquer les Renégats et rien d’autre. Il n’imagine pas un seul instant prendre une Compagne de sang comme certains guerriers, d’ailleurs il n’y voit que des inconvénients ! Il est mystérieux, froid, beau… Bref, un guerrier comme je les aime !

Gabrielle est une jeune photographe talentueuse et très sollicité. Sa vie sentimentale est au point zéro mais elle est très entouré par sa bande d’amis. Elle va être témoin d’une scène de crime étrange et hallucinante. Elle va d’abord penser avoir perdue la tête mais va vite se retrouver dans un monde nouveau et jusqu’à lors, inconnue. J’ai beaucoup aimé Gabrielle, une femme aux passé douloureux qui avance seule…

On ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec « La Confrérie ». Une organisation faites de Guerriers aux caractères très différents, vivant au même endroit… Et Lucan rappel forcement Kholer, un Guerrier qui a du mal avec son statut de chef et qui ne veux pas de l’amour d’une femme. Il y a également l’alter ego de Z., un écorché qui reste à l’écart. Par contre ici les femmes ont une place plus importante et sont un peu plus présente. Mais même si il y a tant de ressemblance ce n’est pas une pâle copie, « Minuit » est plus un prolongement du genre, et se lit avec autant d’enthousiasme que les roman de J.R Ward.

Une romance paranormale comme je les aime, entre intrigue, amour, sexe, sang… Un cocktail agréable. Le style est fluide, j’ai dévoré le roman toute la nuit, je n’ai pas pu le lâcher. Je vous le conseille vivement, quand on commence à goûter aux guerriers…. On ne peut plus s’en passer ! 

La Mordue

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×